27/03/2009

Eurovision (épilogue)

Copycat va à Moscou,  on ne doit plus vous le dire, les journaux en étaient plein et la chanson démarre comme troisième favorite.  Le bannissement ne nous a conduit nul part.  Le texte était quelque peu ambigu, mais le nom d'Elvis n'apparaît pas dans la chanson.  C'était tout autre chose avec le texte de "De Nieuwe Snaar" concernant la chanson 1.000 Kings of Rock'n' Roll dans laquelle on parle d'un homme blanc drogué, obèse et qui chante des chansons idiotes comme Wooden Heart. 

A présent que tout ce brouhaha a été fait pour rien, il en reste cependant deux choses : d’une part, Elvis s’est encore trouvé une fois de plus le centre d’intérêt et d’autre part, durant deux semaines, notre fan-club et d’autres se sont trouvés dans les news. Le plus grand problème fut la réaction exagéré de la presse.  Elle est tout suite là lorsque Elvis est mis en cause et ils essayeront toujours de le ridiculiser.

C’est la raison pour laquelle nous étions à priori contre une telle situation. Et c'est pour cela également que nous sommes restés un peu à l'écart de cette controverse. Alors que nous pensions qu’Elvis était un peu accepté comme un  "bon" chanteur,  sa réputation est de nouveau sérieusement atteinte.

Point final !

10:21 Écrit par The United Elvis Presley Society dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.